Philosophie.

Nous élevons pour vous comme pour nous, dans la recherche constante de l'amélioration génétique des qualités de chacun de nos sujets. Nos lignées sélectionnées se croisent et se mélangent dans les « races » et « inter races », les couleurs, les types, les tailles… dans la quête incessante de notre cheval IDEAL… Peut-être le vôtre !

C'est vraisemblablement, le cas des propriétaires qui nous ont accordé leur confiance ; si l'on s'en réfère au vocabulaire des propos élogieux dont ils gratifient leur Bébé…

Notre humilité et notre modestie, nous amènent naturellement à douter de leur objectivité. Chose certaine et incontestable, c'est que l'amour qui entoure nos bébés devenus leurs, ainsi que la tendresse et les témoignages de sympathie que nous recevons de leurs propriétaires font de ce métier difficile, le plus beau métier du monde !

Depuis 2004, d'ailleurs, les propriétaires qui le désirent, sont nos ambassadeurs à nos côtés sur les salons que nous fréquentons.

La rencontre humaine en sus de la passion pour le cheval…

A l'heure,  où certains s'obligent de porter le titre et ou le "diplôme" inapproprié d' « éthologue » pour être et ou ne pas être… Nous, nous pensons que comme dans toute relation, que l'observation, l'écoute, le ressenti et le respect, la patience, la tolérance sont des valeurs suffisantes à chacun pour partager le meilleur avec son compagnon ; est-ce, quelque soit sa race !  Les créateurs de spectacles équestres avec des chevaux en liberté échangent librement ... en partage d'une relation que certains voudraient pouvoir acheter ! Certains, vous la vendrons en quelques scéances, mais il n'en est rien, elle se mérite...

La relation est d'autant plus forte qu'elle ne résulte pas de techniques normalisées, classifiées. Avons nous vraiment besoin de mode d'emploi pour aimer ?  C'est ce que le marchandising et le marketing tente de nous faire croire, rappelons nous...
A une époque pas si lointaine, peut être même proche de nous dans le futur, temps où la mécanisation n'était pas, où le cheval de référence n'était ni à vapeur, ni à pétrole mais à quatre pattes… Il nous a accompagné dans notre évolution depuis bien des temps… mais nous aussi, nous les avons accompagnés, et cela tisse des liens. Nous avons évolué ensemble génétiquement soit en parasitage, soit en symbiose.

Nous avons pratiqué leur sélection pour les travaux des champs, pour la guerre, le transport, la messagerie, pour la parade, le cirque, le sport… et nous continuons encore.

Aujourd'hui, dans nos pays civilisés, ils sont encore plus choyés, considérés, voir pour certains « humanisés » et ont pour la plupart des conditions de vie meilleures que la majorité des Hommes de notre planète…

Ils sont de plus en plus proches de nous et nous sommes de plus en plus proches d'eux à la recherche de l'osmose.

Nous constatons que nos clients sont physiologiquement demandeur de la relation avec ce compagnon merveilleux. Leur équilibre en dépend et inconsciemment, la plupart, sont devenus dépendants,  mais sereins !

Nous partageons tant de chose. Le stress l'insupporte, nous aussi, il le fuit, nous le subissons. Le cheval, dans sa relation, nous oblige donc à nous contrôler, à maîtriser notre pensée et notre corps. Sa place de proie dans la chaîne alimentaire dont nous faisons tous partie, l'a amener par instinct de survie, à détecter de loin et fuir, la moindre monter d'adrénaline de son entourage, synonyme de danger. Il nous contraint, ainsi à être calme pour nous tolérer, à être Zen, pour nous admettre… Il ne fait rien pour nous, mais il nous oblige à faire pour nous, pour lui ! Un peu plus à chaque fois, jusqu'à être 100% ZEN. 

En cela, il est un être intéressant pour l'éducation des enfants, pour les préparer à la vie sociale de l'homme.

Il est très structurant pour l'éducation humaine. Il ne suffit plus de dire, de démontrer, de promettre, de colérer, d'exiger … Mais

D' « ETRE… », D'AGIR dans le CALME et le RESPECT SIMPLEMENT, HUMBLEMENT pour être accepté socialement.

Moins de politique chez les chevaux… que de bourrins chez les politiciens.

Chacun d'entre nous, peut vivre une relation avec le cheval. il n'y a pas de règle, mais c'est bien souvent ceux qui s'y sentent le moins préparés qui vivent les plus belles histoires. Il y a une telle attente de l'autre et un tel respect, qu'il n'y a que de belles histoires au final.

Il ne doit pas être votre esclave, votre chose, votre jouet… et si c'est votre souhait, nous n' avons pas de compagnon pour vous.

Il n'est point nécessaire de posséder pour partager une relation…

Mais il est nécessaire de pouvoir agir sur les conditions dans lesquelles nous souhaitons vivre cette relation. C'est en cela qu'il est utile, voir préférable de posséder son propre cheval. Cette relation de dépendance de l'animal, implique de vous acquitter des obligations nécessaires à son bien être 366 jours par an, et ce, quelque soit votre relation et votre condition. C'est un engagement à long terme, qu'il convient de prendre en considération avant toute acquisition.

Quoiqu'il arrive, il a besoin ; au minimum : de place, d'eau, de sel, de nourriture, d'attentions et de soins. Nous vous rassurons ces contraintes sont très très vite transformées en cadeaux quotidiens.

Comme vous l'aurez compris, nous sommes à votre service commun et nous restons à votre disposition pour vous faire découvrir notre univers… et le partager.

Avoir un cheval, c'est possible !

Certains vulgarise cet accès par un acte de commerce, nous, nous essayons de le démocratiser par la transmission d'un relais affectif auprès de sujets éduqués et respectés dès leur naissance.

Nous sommes aux services de vos rêves ! Pour cela, nous avons mis au point une formule unique et novatrice ayant fait ses preuves, pour vous permettre de les réaliser.

Contactez nous pour plus de détails et pour des témoignages libres !

Merci de votre attention et de l'intérêt que vous portez à notre élevage.

PHILOSOPHIE
FAMILLE JUVENTIN
CENTRE EQUESTRE
ELEVAGE
GALERIE PHOTO
ACCUEIL
Contact & Plan